Mariage Lesbien en France

Avec l’adoption de la loi sur le mariage pour tous en 2013, la France est devenue le 14e pays de la planète à légaliser l’union entre personnes de même sexe. Plus de 32 600 mariages homosexuels ont été célébrés en quatre ans. Le mariage lesbien est de plus en plus important dans l’Hexagone. Le point dans ce billet.

Les femmes qui peuvent se marier en France

Depuis cette loi du 17 mai 2013, la France autorise à tout le monde de se marier. Cette loi s’applique de la même façon pour les hommes gays que les femmes homosexuelles. Peuvent ainsi se marier en France deux Françaises, une Française et une autre ressortissante étrangère ou encore deux ressortissantes de pays n’autorisant pas le mariage du même sexe. Cette loi reconnaît également le mariage lesbien contracté dans un autre pays avant son adoption en mai 2013. Les deux épouses bénéficient des mêmes droits que les couples hétérosexuels légalement mariés. Comme eux, elles ont le droit d’adopter un enfant.

Du mariage civil au mariage religieux

Deux ans après l’adoption de la loi sur le mariage pour tous, il devient possible pour le couple homo, notamment lesbien, de se marier à l’église. Toutefois, le mariage religieux n’est uniquement autorisé que pour les protestantes pratiquantes. L’Église protestante unie de France, seule, accorde à ce jour la bénédiction aux couples gays et lesbiens. Mais, cela n’empêche pas les femmes lesbiennes d’autres confessions de se communautariser dans des associations de rencontre lesbienne et gay, comme Le Beit Haverim (groupe juif homosexuel) ou encore les Homosexuels musulmans de France (abrégé en HM2F).

Parmi les 32 600 mariages homosexuels dans l’Hexagone depuis 2013, les couples lesbiens sont les plus représentés. Aussi, le profil du mariage lesbien en France tend à se rajeunir. Ajoutez à cela la démocratisation des possibilités de rencontre lesbienne, de plus en plus facilitée et rapide, à l’image de sites de rencontre. Bref, ces chiffres vont encore nettement évoluer dans quelques années.